Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Equinox magie

Equinox magie

Chez Hagel (médiumnité - magie - spiritualité)


Les schèmes

Publié par Hagel sur 25 Octobre 2014, 19:16pm

Catégories : #médiumnité

Bonjour,

Les schèmes


A lire en complément :
Les larv
es


Qu'es ce qu'un schème?

Les larves se situent sur un plan astral (émotionnel), les schèmes sur un plan mental (pensées).
Si l'un se forme sous l'influence de l'émotion répétée, l'autre sous l'influence d'une pensée, ou d'une structuration mentale répétée.
Exemple : je pense tous les jours que je suis une personne positive, avec des pensées positives, j'induis d'une part la structuration mentale, d'autre part à terme je peux produire un schème qui m'incite dans un auto-renouvellement de mes pensées à cet objectif (le pendant négatif est bien entendu possible).

C'est à la fois une forme de cristallisation de notre personnalité, qui par extension peut se développer en part de soi, sur le plan de la psyché et du corps mental. Ces schèmes peuvent être des forces, comme ils peuvent tout à fait se retourner contre nous-même.


Quand un schème devient négatif?

L'un des exemples les plus illustratifs : "les fameuses parts sombres de nous-même".
Je ne traite pas ici de l'inconscient ici, chaque personne a différentes facettes dans sa personnalité, et il peut arriver que dans une dichotomie majeure entre ce qu'il veut être et ce que certaines parts de lui sont entraine une forme de cission qui engendre le schème.
Ainsi la part non-voulue de l'être se retourne contre la personne, pouvant aller jusqu'à se détacher (donne une impression de fracture sur le corps mental, ou d'ajout sur celui-ci) et engendrer des attaques, sur le plan de la pensée chez la personne concernée.
-> pensées répétées, en incohérence avec la façon dont la personne se perçoit, pouvant engendrer des états dépressifs, incapacité à sortir d'un schéma mental, fracturation psychique.
Attention : cela ne justifie pas l'absence de prise en charge médicale (physique, psychiatrique, psychologique). Ces manifestations sont généralistes et pas forcément induites par un schème. D'un problème psychiatrique peut découler un schème, ce n'est pas l'évacuation de celui-ci qui soignera la personne.


Le schème : "masque" énergétique :

Poussé au paroxysme, le schème peut induire en erreur la perception que l'on a d'autrui.
(Attention, le schème ne doit pas être confondu avec d'autres effets énergétiques pouvant engendrer le même résultat)

Pour prendre l'exemple le plus basique, quand une personne a une part d'elle-même "obscure" (au sens de capacité à volontairement engendrer le chaos pour le plaisir du chaos) qui se retourne contre elle-même, les énergies générées peuvent créer comme un "masque" sur celle-ci donnant la sensation de rencontrer une personne "démoniaque", un "démon incarné", le "mal manifesté". Alors qu'en réalité, c'est une personne douce, normale, sans aucun souci, et qui n'accepte juste pas cette part d'elle-même.
Il est ainsi perçu comme un "masque" qui se superpose à la perception globale de l'être. Et pour les personnes douées dans la capacité à se cacher, ou à ne présenter qu'un aspect d'eux, le schème est ainsi un atout.
La nuance avec la larve, c'est que le schème rejoint un quasi statut d'égrégore/élémental, au sens où il peut être nourri des projections des autres, quand le schème nous échappe.
Exemple : je projette volontairement qu'un seul aspect de ma personnalité dans l'administration de ce forum. Les gens projettent des éléments annexes et me cataloguent à partir de ce qu'ils perçoivent, ils nourissent ce schème, qui pour autant ne me défini pas, créant ainsi un intermédiaire entre mes énergies mentales et eux. Le "masque" m'échappe, et ce que je suis n'est plus défini par les énergies du schème associé à mon pseudo.

Donc oui, le schème peut être une problématique perverse de la perception médiumnique, autant que du rapport personnel à son acceptation. L'introspection est ainsi toujours à écrire en gros, gras, sur votre frigidaire.

Il est néanmoins moins facilement perçu que la larve, parce que les énergies du plan mental sont moins évidentes dans un développement naturel de la médiumnité.


Se débarrasser d'un schème?

Tout comme pour celle-ci, certaines personnes ont plus de facilité à produire des schèmes, ou peuvent être dans des moments de leur vie où par des fragilités ils peuvent y être plus prédisposés (deuil, dépression, choc...). Il est important de ne pas juger du schème en soi, mais de le prendre en considération dans un contexte.
Il peut aussi être imbriqué avec une problématique de larve (et c'est la plupart du temps le cas) et donc ne doit pas être traité de façon seule, tous ses aspects sont à considérer.
Il recquiert bien entendu que la personne travaille sur son acceptation, sur sa compréhension de soi, pour que le schème ne se reproduise pas, une fois dégagé ou retiré.

En terme technique, c'est comme la larve, mais à travailler sur un plan mental (une bonne connaissance de ce type d'énergies est ainsi un atout) :
Entre en considération :
- le rituel de renvoi à la terre (de façon quotidienne)
- la purification (par décharge) (pour un besoin spécifique, idéalement répété)
- le dégagement (par vous-même ou par autrui)

Mais :
- si la source du schème est toujours entretenue, autant dire que toute la purification du monde ne sera qu'une éternelle partie de cache-cache. Outre le ménage, la prise de conscience du mécanisme de formation est nécessaire pour ne pas que se reproduise sa formation.


Bien à vous, Hagel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents