Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Equinox magie

Equinox magie

Chez Hagel (médiumnité - magie - spiritualité)


Oliban noir

Publié par Hagel sur 25 Novembre 2014, 17:49pm

Catégories : #plantes

Oliban noir (Boswellia Neglecta)

Oliban noir (Boswellia Neglecta)

Bonjour,


Oliban noir


L'oliban est une grande famille de variétés différentes de Boswellia. Donc vous l'aurez compris, entre chaque oliban existe des nuances, même si on peut attribuer une caractéristique commune à l'oliban en général : l'élévation spirituel (historiquement utilisé en ce sens depuis quelques millénaires déjà)


En ce post, nous nous attachons à un oliban particulier, plutôt rare, le Boswellia Neglecta, appelé Oliban Noir, de par sa couleur caractéristique. L'arbre pousse en Afrique (Kenya pour celui que j'ai acheté, mais cela concerne l'Afrique de l'Est et du Nord), et on récolte la résine des buissons mâles après les 3 premières années de pousses.
Actuellement en France, je ne connais qu'un seul vendeur de l'oliban noir : arboressences

Cet oliban est entre gris et noir, et sa fumée aussi caractéristique est grise, voir parfois avec des nuances noires.
Son odeur est plus ronde, plus chaude que l'oliban sacré qui est traditionnellement utilisé, avec une note plus épicée proche du miel et de la cire d'abeille (mais moins prononcé que chez l'oliban beya de Somalie). Il n'est pas aussi sucré que l'oliban beya, mais pas autant citronné que l'oliban royal. Il est un intermédiaire aux deux en terme d'odeur.

L'oliban est utilisé pour ses propriétés sur la peau depuis là aussi des millénaires, mais je n'ai rien trouvé concernant la pharmacopée spécifique de l'oliban noir, qui rejoint les attributs généraux de l'oliban.


Ses caractéristiques ésotériques et énergétiques :

Présenté comme étant de "qualité inférieure" au Boswellia sacra (l'oliban sacré, royal), je dirais plutôt qu'il n'appelle pas forcément aux mêmes énergies et aux mêmes vibrations, présentant un intermédiaire dans une volonté d'élévation des énergies dans un rituel sacré.
Il est ainsi un palier intéressant dans une structuration précise lors d'une cérémonie pour débuter, avant de continuer avec le beyo et de terminer avec le boswellia sacré, permettant ainsi aux énergies de la personne de s'adapter et d'éviter de décoller direct au plafond sans passer par la case départ.
Plus proche des énergies terrestres que céleste, il développe en douceur les énergies du coronal et du troisième oeil. Surtout, il aide en particulier à une meilleure connexion à soi-même, dans la fluidité de circulation des énergies entre les corps périssables et impérissables. Favorisant de facto une meilleur descente d'énergie pour un appel, une invocation, ou une évocation, pour un travail spirituel.
Par extension, il va favoriser le rapport avec le haut mental.

Il possède une énergie qui pousse à se réveiller, aux personnes dépressives, en difficultés, recroquevillées après un choc, à sortir d'une position foetale, pour reprendre une attitude ouverte, bras se levant vers le ciel, en harmonie avec la terre, en éclaircissant la pensée.
Encens masculin, il est proche d'une nature solaire, même si spécifiquement pour l'oliban noir, j'y note une touche proche de Mercure/Hod.

Attention : comme tous les olibans, il ne favorise pas l'ancrage. Ce n'est pas un encens de purification, même si ses effets d'élévation et de transcendance peuvent avoir un effet bénéfique en situation d'énergies négatives.
Ce n'est pas non plus un encens de protection.

C'est un encens d'offrande, ou un encens de structuration par la transcendance pour toute pratique spirituelle ou magique à visée sacrée, donc de la magie cérémonielle.
Pour moi, il doit être utilisé pour clarifier et structurer la pensée, lors du début d'un long rituel, et quand on commence un appel énergétique ou une évocation particulière, dans une notion de respect des étapes énergétiques.


Bien à vous, Hagel

Commenter cet article

Archives

Articles récents