Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Equinox magie

Equinox magie

Chez Hagel (médiumnité - magie - spiritualité)


Le Palo Santo

Publié par Hagel sur 5 Décembre 2014, 19:11pm

Catégories : #herboristerie

Le Palo Santo

Bonjour,

Le Palo Santo

Le palo santo (« bois sacré » en espagnol) ou bursera graveolens


Note : dans la famille des Bursera, nous retrouvons l'oliban, la myrrhe, l'opoponax, la gomme élémi, la gomme dammar, et les copals...

Ainsi, si le Palo Santo est moins connu en Europe que ses frères et soeur, il fait partie de la même catégorie d'arbres connus pour leurs oléorésines odorantes, couramment utilisés dans les cérémonies religieuses.

Bois très odorant, à l'odeur très agréable, qui rappelle un peu le papier d'Arménie, dans une note douce, parfumée, chaleureuse, très vaguement épicée.
Il a été utilisé pour faire des cagettes dans le transport de fruit, son odeur rendant les fruits plus intéressants en terme de goût (favorisant l'achat). Cet usage a depuis été interdit pour l'exportation.

Attention : en raison de son grand succès et des conditions difficiles pour sa reproduction, de l'exploitation illégale de son bois, c'est une plante classée comme espèce en voie de disparition.


Usages médicinaux :

Composition chimique de l'huile essentielle :
Limonene 58.6%
α-Terpineol 10.9%
Menthofuran 6.6%
Carvone 2.0%
Germacrene D 1.7%
γ-Muurolene 1.2%
trans-Carveol 1.1%
Pulegone 1.1%

Usage :
Il est avant tout ethnopharmaceutique, peu d'études ont été réalisé sur les propriétés du palo santo, et celles que nous connaissont sont celles de l'usage local qui en est fait.
Néanmoins, l'usage du palo santo remonte jusqu'aux Incas.

Formes : Onguent, cataplasme, fumigation, à mâcher, résine, hydrolat, usage de l'huile essentielle, bois enflammé pour produire de la fumée, copeaux...

- En fumigation (du bois): comme insecticide (apparemment particulièrement efficace dans la région où il est employé)
- Pour les articulations et la douleur, en onguent. On lui prête par ailleurs des propriétés antalgiques.
- Les amérindiens Criollo l'utilisent pour soulager les otites (en soufflant la fumée dans l'oreille)
- renforcer le corps physique,
- l'hydrolat est intéressant pour les asmathiques qui ne supportent pas la fumée et qui veulent profiter de l'odeur et des propriétés.


L'usage traditionnel et spirituel :
Comme vous pouvez le constater dans cette vidéo de 19 minutes, de l'usage du palo santo au Pérou, c'est la plante à tout faire dans son aspect sacré et ésotérique.
La vidéo a été réalisé par le site "Plante et Planète" : http://vimeo.com/20140816

fumigation, statues chamaniques ou crucifix en palo santo, dégagement...
Sa réputation n'est plus à faire en Amérique du Sud, malgré le fait qu'elle devient de plus en plus difficile à trouver. C'est une plante sacrée avant d'être une plante médicinale.

Je vous renvois à cette page pour découvrir les aspects culturels de son usage spirituel : Plante et planète : le palo santo
Que ce soit dans des fumigations collectives pour lutter contre les énergies négatives, pendant des travaux chamaniques avec ou sans ayhuasca, lors de cérémonies chrétiennes, ou encore chez soi, pour purifier son intérieur, lors d'un décès, pour favoriser la chance, pour mobiliser les énergies dans l'objectif de trouver l'amour...C'est la plante universelle.

Sources et bases :
image : Ami Kealoha
Wiki (anglais)
Plante et planète.org


Aspects énergétiques :
Personnellement, je vais me pencher sur ses aspects énergétiques, par delà ses considérations culturelles :
C'est une plante purificatrice, très douce, qui est dans un usage de rétablissement d'un équilibre local, plus que d'une décharge brute.
Ainsi, on peut lui considérer deux aspects :
- mineur : celui de chasser les énergies stagnantes, qu'elle évacue au travers de sa fumée (un peu comme la sauge). Il convient donc d'utiliser avec une fenêtre ouverte, idéalement.
- majeur : celui de transcender les énergies en présence, rendant son usage très chaleureux pour la personne qui l'utilise, car il exploite ainsi le meilleur de son environnement et de ses propres énergies. Je pense que c'est d'ailleurs en ça qu'elle est considérée comme une plante de "chance" et à "tout faire" en Amérique du Sud, car sa capacité à transcender et permettre la fluidité des énergies va naturellement favoriser le développement des potentialités positives que nous portons. L'effet reste bien entendu limité, mais il est bien présent.
Elément relativement peu courant : son action de purification par la transcendance ne s'arrête pas au niveau astral, il s'étend au mental et au causal.

On peut utiliser son action positive sur les énergies par rapport au corps physique, en utilisant par exemple les batonnets de copeaux de palo santo agglomérés, ils font un excellent moxa pour aider à améliorer les énergies du corps d'une personne, en respectant les points d'acupunctures, ou par rapport aux chakras. En stimulant ces points, il permet l'apport d'énergies positives supplémentaires, là où il y a affaiblissement. C'est surtout un renfort de l'être, pas un moyen de guérison.

C'est une plante qui apaise le tourment des émotions et l'esprit. Elle permet la clarté, la sérénité, et favorise dans une moindre mesure la notion créative/productive de l'être.

Associée à la myrrhe, le caractère sacré, d'offrande et d'élévation lors de la préparation ou l'exécution d'une cérémonie religieuse, prend tout son sens.

L'usage purificatoire du palo santo par sa transcendance en fait un compagnon tout particulièrement dans le cadre du dégagement d'une entité ou d'énergies négatives ou d'action magique à votre encontre. Son approche douce permet d'éviter une purge trop violente des énergies. Néanmoins, il ne se suffit pas à lui seul et devra être accompagnée d'autres plantes ou actions.

Bien à vous, Hagel

Commenter cet article

Archives

Articles récents