Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Equinox magie

Equinox magie

Chez Hagel (médiumnité - magie - spiritualité)


Le corps mental

Publié par Hagel sur 2 Septembre 2008, 10:23am

Catégories : #chakras, énergies et corps subtils

Bonjour,

Le corps mental s'étend après le corps astral, il est le siège de la pensée et de la conscience, son étendu est plus importante que le corps astral.

Nous devons considérer le corps mental comme le véhicule à travers lequel le Soi se manifeste en tant qu’intellect, dans lequel se développent les pouvoirs de l’esprit, y compris la mémoire et l’imagination, et qui, dans les périodes postérieures de l’évolution de l’homme, sert de véhicule de conscience séparé dans lequel l’homme peut vivre indépendamment de ses corps physique et astral. Ainsi, le corps mental s’occupe des pensées qui ont une forme, c’est-à-dire qui ont la qualité « roupa » ; le corps causal s’occupe des pensées sans forme ou « aroupa ».

La forme du corps mental est ovoïde, conformément à l'apparence ovoïde du corps causal, seule caractéristique de celui-ci pouvant se manifester dans les mondes inférieurs. Toutefois, la matière du corps mental n'est pas uniformément répartie dans l'ovoïde. Au milieu de l'ovoïde se trouve le corps physique, qui attire fortement la matière mentale. Par suite, la plus grande partie de la matière des corps astral et mental se trouve à l'intérieur de la charpente physique. Pour le clairvoyant, le corps mental a l'apparence d'un brouillard dense ayant la forme du corps physique et entouré d'un ovoïde plus fluide.

La grandeur des corps astral et mental est la même que celle du corps causal, ou plus exactement de la section du corps causal par le plan astral et par le plan mental. Le corps mental grandit sans cesse à mesure que l'homme se développe.

Les bonnes pensées produisent des vibrations dans la matière la plus fine du corps mental, qui, par suite de sa densité plus faible, se trouve à la partie supérieure de l'ovoïde ; au contraire, les mauvaises pensées, telles que celles qui se rapportent à l'égoïsme et à l'avarice, sont des vibrations de la matière la plus grossière qui se trouve à la partie inférieure de l'ovoïde. Par suite, l'homme ordinaire qui nourrit souvent des pensées de nature égoïste développe la partie inférieure de son corps mental qui a l'apparence d'un oeuf dont le gros bout est en dessous. Au contraire, l'homme qui n'a que des pensées nobles développe la partie supérieure de
son corps mental, et celui-ci a l'apparence d'un oeuf debout sur la pointe. Toutefois, de telles apparences sont temporaires, et le corps mental tend toujours à reprendre sa symétrie.
Le clairvoyant peut, en observant les couleurs et les stries du corps mental de l'homme, connaître son caractère et les progrès qu'il a faits dans la vie actuelle. (Les caractéristiques semblables dans le corps causal lui montreraient les progrès de l'égo depuis que l'homme est sorti du règne animal.)
Le corps mental a une constitution plus ou moins fine suivant l'état de développement intellectuel de l'homme. Il est extrêmement beau à voir ; le mouvement rapide et délicat de ses particules lui donne l'aspect d'une lumière irisée, et cette beauté s'accroît d'une manière extraordinaire lorsque l'intellect se développe en s'exerçant principalement sur les sujets les plus nobles. Comme nous le verrons plus loin en détail, chaque pensée donne naissance à des vibrations dans le corps mental accompagnées par un jeu de couleurs que l'on peut comparer au jeu de la lumière solaire dans l'écume qui jaillit au pied d'une chute d'eau, mais les couleurs du plan mental ont un éclat très supérieur et des nuances beaucoup plus délicates.

Le corps mental est le véhicule à travers lequel le Soi se manifeste et s'exprime sous l'aspect de l'intellect (pensées concrètes).
Le mental est le reflet de l'aspect cognitif du Soi, ou du Soi considéré comme Connaissant ; le mental est le Soi au travail dans le corps mental.
La plupart des gens sont incapables de séparer l'homme véritable du mental ; par suite, pour eux, le Soi est ce mental.

Source: Arthur E. Powell, le corps mental

Bien à vous

Commenter cet article

Archives

Articles récents