Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Equinox magie

Equinox magie

Chez Hagel (médiumnité - magie - spiritualité)


Les eddas

Publié par Hagel sur 16 Octobre 2008, 12:53pm

Catégories : #magie runique et asatru

Bonjour,

le texte regroupant l'ensemble des mythes asatruards correspond à l'Edda.
On dit communément les eddas car c'est un ensemble de mythes.

Voici ce qu'en dit Wikipédia:

L' edda poétique est un ensemble de poèmes en vieux norrois rassemblés dans un manuscrit islandais du XIIIe siècle, le Codex Regius. C'est aujourd'hui la plus importante source de connaissances sur la mythologie scandinave. On l'appelle aussi ancienne edda ou Edda Sæmundar, en référence à Saemund Sigfusson dit Saemund le sage, à qui fut attribuée la rédaction du codex.

Le codex Regius:

L'edda poétique tombe dans l'oubli puis est redécouverte en Islande par le prêtre luthérien Brynjölfur Sveinsson en 1643. Il offre le manuscrit ( baptisé Codex Regius ) au roi du Danemark. C'est à cette époque que l'on attribue la paternité de ce recueil à Saemund le sage. Conservé à la librairie royale de Copenhague, le manuscrit est restitué à l'Islande en 1971.

Paternité de l'oeuvre:

A l'heure actuelle, on ne sait pas à qui attribuer le travail de collecte des poèmes renfermés dans le manuscrit. Il s'agit d'un recueil anonyme d'une trentaine de chants et de poèmes qui ont été composés entre le VIIIe siècle et le XIIIe siècle. Les poèmes les plus anciens furent vraisemblablement composés par les scaldes, qui se les tranmsmirent par tradition orale. Aucun poème n'est attribué à un auteur particulier même si cela n'empêche pas les universitaires de spéculer parfois sur les auteurs de certains poèmes.

Poèmes inclus dans l'ancienne Edda:

Le nombre des poèmes qui composent l'edda est variable suivant les éditions qui publient le recueil.

Certains poèmes ne font pas partie du Codex Regius mais sont supposés faire partie de l'edda. Dans la liste qui suit, les poèmes contenus dans le codex regius seront identifiés par un cr.

Les poèmes mythologiques:
Völuspá — La prédiction de la voyante - cr
Hávamál — L'ode du Très-Haut - cr
Grímnismál — L'ode de Grimnir - cr
Vafþrúðnismál — L'ode de Vafthrudhnir - cr
Baldrs draumar — Les rêves de Baldr
Hymiskviða — Le chant d'Hymir - cr
Þrymskviða — Le chant de Thrym - cr
Alvíssmál — L'ode d'Alviss - cr
Hárbarðsljóð — Le lai d'Harbard - cr
Skírnismál — L'ode de Skirnir - cr
Gróttasöngr — Le chant de Grotti
Grógaldr — L'incantation de Gróa
Fjölsvinnsmál — L'ode de Fjölsvid
Rígsþula — Le poème de Rig
Lokasenna — L'esclandre de Loki - cr
Hyndluljóð — Le lai de Hyndla

Les poèmes épiques:

Atlakviða — Le chant d'Atli - cr
Atlamál — L'ode d'Atli - cr
Reginsmál — L'ode de Regin - cr
Fáfnismál — L'ode de Fáfnir - cr
Grípisspá — La prédiction de Grippir - cr
Sigrdrífumál — L'ode de Sigrdrífa - cr
Brot af Sigurðarkviðu — Le fragment du poème de Sigurdr - cr
Sigurðarkviða hin skamm — Le chant bref de Sigurdr - cr
Guðrúnarkviða I — Le premier chant de Gudrún - cr
Helreið Brynhildar — Chevauchée de Brynhild au royaume de Hel - cr
Guðrúnarkviða II — Le deuxième chant de Gudrún - cr
Guðrúnarkviða III — Le troisième chant de Gudrún - cr
Oddrúnargrátr — La complainte d'Oddrún - cr
Guðrúnarhvöt — L'exhortation de Gudhrun - cr
Hamðismál — L'ode d'Hamdir - cr
Helgakviða Hjörvarðssonar — Le chant de Helgi, fils de Hjörvardhr - cr
Helgakviða Hundingsbana I — Le premier chant d'Helgi, meurtrier de Hundingr - cr
Helgakviða Hundingsbana II — Le deuxième chant d'Helgi, meurtrier de Hundingr - cr
Völundarkviða — Le chant de Völundr - cr

Publication:
français
* Régis Boyer : L'Edda poétique, L'espace intérieur, Fayard, 1992, ISBN 2213027250
Ce livre concentre des extraits de textes et de poêmes de l'ancienne Edda et livre une étude sur le sacré chez les anciens scandinaves ainsi que certaines particularités poétiques. Le peuple Viking est présenté ainsi que son rapport à la magie au travers des textes qu'ils nous ont legués.
vieux norrois
* Edition de Rasmus Kristian Rask de 1818 numérisée - SICD des universités de Strasbourg

Source: wikipédia

L'edda est donc la source par excellence pour le savoir asatruar, que ce soit au niveau des Dieux, des entités diverses et variées, mais aussi un code pour la magie runique. Les allusions sont nombreuses et pour qui sait le lire, pourra en tirer grand savoir et des bases nécessaires à l'emploi des runes en magie, aussi bien que les comprendre.

Bien à vous
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents