Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Equinox magie

Equinox magie

Chez Hagel (médiumnité - magie - spiritualité)


Capacités, jusqu'où peuvent-elles nous mener?

Publié par Hagel sur 26 Décembre 2008, 21:59pm

Catégories : #médiumnité

Bonjour,

quand on parle capacités à un débutant ou une personne ignorant tout de ce domaine, on parle souvent à leur yeux de facilités qui nous habitent et nous rendent la vie plus facile.

Mais chaque jour, à chaque fois que nous exploitons celles-ci de manière voulue ou non, nous changeons sous leur impact.
Tout d'abord, généralement le médium va ressentir les autres, ce qui l'entoure, les énergies et se refermer sur lui-même. Pourquoi moi? pourquoi es ce que je souffre à la place des autres (alors que c'est avec les autres en réalité le partage des émotions par l'empathie)? comment faire pour faire face?
On peut dire qu'il passe par une phase égocentrique, il aimerait partager ce moment avec son entourage qui la plupart du temps n'y comprend rien, et en même temps se retrouve à se regarder le nombril pour comprendre ce qui lui arrive.
Il peut parfois se produire un gros repli égocentrique, le monde est moche, le monde est con, c'est leur faute, c'est pas moi...et j'en passe. Tout ça parce que le médium ressent ce qui l'entoure, voit les gens avec l'acuité des capacités (leur âme par la lecture des énergies, leur intention, leur pensée...). Ce que souvent celui-ci oublie, c'est que malgré sa possibilité (que tous peuvent acquérir) il n'est pas meilleur, il est tout autant faillible, il est humain. Reprocher aux autres ses propres failles est d'une facilité sans nom, mais le fait de voir en les autres nos failles, et les travers que l'on peut éviter nous rends pleinement responsable de ce comportement.



Le second stade peut se produire, aider les autres, mettre ses capacités qui nous composent au service d'autrui parce que comme dirait Orion on peut aider un aveugle à traverser la route, on a la vue.
Es ce un devoir? je répondrais non, mais dans cette phase on ne le voit pas, les autres comptent, on se donne et on s'oublie...
Les guides qui parlent à travers nous, les personnes qui sollicitent notre aide mais ne nous voient pas (et nous oublient aussi vite) nous ne sommes à cette étape que des instruments d'une sorte de "destin" global, des pions dans un échiquier où notre personnalité a été réduite à néant dans notre volonté d'aider.



Le troisième stade, le pourquoi? je me suis donnée, mais où est le retour, personne n'est là pour faire de même pour moi? la lucidité du regard porté sur le monde, parfois acide, car voir les gens telles qu'ils sont, sans même qu'eux se voient, savoir que les petits rêves d'un monde meilleur ne sont pas à la portée de la main, fait de nous parfois des êtres cyniques. Et emplit de questions, les capacités peuvent devenir un poids par la maturité qu'elles nous obligent à avoir (quoique parfois certains j'en doute, mais bon ils ont pas atteints ce stade lol)
On comprend qu'elles engendrent des responsabilités, on voit nos failles chaque jour, et on cherche nos réponses à chaque instant, souvent l'astral est sourd.
Aider? pour quoi faire? et pourtant on le fait toujours (ou pas)



Le quatrième stade, aider pour s'entrainer, cynique pour être cynique, autant exploiter la situation, on a pas toujours obtenu nos réponses, et les voies qui s'offrent à nous ont été nombreuses; si on souhaite se développer qu'une option et on la connait l'entrainement.



Le cinquième, j'appellerais ça l'ouverture de la conscience au monde, nos capacités nous ont fait grandir, et passés par divers stades. Parfois de hautes entités viennent jusqu'à nous pour nous enseigner sans même que l'on s'en rende compte parce que l'expérience nous a rendu méfiant, sceptique et surtout plus aussi manipulable car nous sommes devenus des électrons libres (enfin nous le croyons) dans ce "destin" global. Mais aussitôt rattrapé en réalité par ce savoir acquis, car maintenant nous n'aidons plus l'individu mais l'individualité.

La suite? votre chemin vous le dira.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents