Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Equinox magie

Equinox magie

Chez Hagel (médiumnité - magie - spiritualité)


Le "baptême" asatruard

Publié par Hagel sur 15 Janvier 2009, 11:25am

Catégories : #magie runique et asatru

Bonjour,

La cérémonie du baptême sert en réalité à donner un nom officiel à l'enfant, souvent ce nom est issu de noms de déités ou de grands héros dans l'espoir qu'il obtienne son hamingja (l'équivalent du corps astral) les cadeaux donnés durant la cérémonie servant à garantir la présence de l'esprit associé au nom.

La famille et les amis des parents de l'enfant se réunissent pour assister à la cérémonie, qui est de préférence réalisée par le chef de la maison en face de la cheminée, ce qui est le lieu sacré ou l'autel de la maison. . Si la maison n'a pas de cheminée, un petit feu ou des bougies sont utilisées à la place.
De préférence, le père ou autre membre de la famille effectue la cérémonie, mais elle peut bien sûr être effectuée par l'un des Godhis.

La cérémonie commence par les mots:

Je vous nomme tous réunis ici en tant que témoins de ce nom et de l'Etat pour témoigner que tout ce que je le faire ici, que je sais être vrai et correct.
Aidez moi Freyr et Njord et le tout-puissant Un.



L'enfant est tenu par la mère, ou d'une autre femme de sa famille.


Je demande aux Nornes du passé, présent, futur, qui siègent en vertu d' Iggdrasil , représente l'arbre de vie pour assister cette cérémonie et nous avec les yeux et la forme de de l'enfant présenté ici la parole, la sagesse et la santé.


Je demande aussi à la période de neuf nornes présentes à la crèche de chaque enfant à accorder des dons, ceux qui sont le plus approprié pour cette personne.



aspersion d'eau trois fois sur la tête de l'enfant.

Je vous nomme ..., après que votre grand-père vous ai consacré à Thor (ou une autre divinité) et peut être bénie en attachant un génie à ce nom.


Une minute de silence, un mélange de beurre et de miel est placé dans la bouche de l'enfant
Une strophe de Havamal, par exemple, est récité comme un souhait pour le genre de vie que les parents souhaitent pour leur enfant.

Par la suite, l'enfant reçoit des cadeaux, de valeur durable, tels que des choses faites de métaux précieux ou de l'argent dans un fond spécial par exemple.
Il est porté un toast après avoir bu pour l'enfant et une fête a lieu en sa présence.
La présence de la bière ou d'alcool ou de l'hydromel est une partie fixe de l'ensemble des cérémonies.

Ceci est la partie essentielle de la cérémonie habituellement ce serait accompagné par la récitation d'aptitude des strophes des Eddas et / ou un court discours, avec un contenant.

La cérémonie du don du nom ressemble beaucoup à la cérémonie de baptême, accompli par les prêtres de l'Eglise d'Etat islandais. Le religieux qui sous-tend la réalité est toutefois différent. En fait, les Islandais voient le Baptême comme une cérémonie de remise du nom seulement.
Il est arrivé que (les jeunes et inexpérimentés) des prêtres ont été littéralement jetés de maisons parce qu'ils ont tentés d'expliquer les bases idéologiques du péché originel et le nettoyage de celui-ci, pour que les parents d'un enfant le baptise.
L'idée d'un enfant est coupable de péché ou de toute autre chose est inacceptable pour nous les Islandais. Je pense que la cérémonie païenne ou Ásatrú décrit ici serait tout à fait acceptable pour la plupart des Islandais. Voilà malgré les mille ans de christianisme, la tradition prévaut. En fait, tout pointe vers le cérémonie paganiste en tant que modèle pour les chrétiens. Dans l'antiquité païenne, l'eau a été versé ou répandu sur l'enfant, mais dans le baptême chrétien de tout le corps est immergé.

Auteur: Jörmundur Ingi, Allherjarsgodi de la Asatrúar Félagidh (Islande)
source: World congress of ethnic religion

Bien à vous

Commenter cet article

Archives

Articles récents