Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Equinox magie

Equinox magie

Chez Hagel (médiumnité - magie - spiritualité)


Talismanie ou comment faire un talisman

Publié par Hagel sur 20 Janvier 2009, 10:57am

Catégories : #protection

Bonjour,

Lorsque l'on considère d'un point de vue hermétique un talisman, celui-ci est le moyen, l'intermédiaire ou le support matériel grâce auquel une force, une faculté, un pouvoir, une influence, etc...peuvent être fixés.

En ce qui concerne la forme du talisman, celle-ci peut être un bijou, une bague, une pierre, une amulette, un médaillon, etc...Mais d'autres formes conviennent; celles qui viennent d'être mentionnées sont, toutefois, celles qui sont habituellement choisies. Le meilleur moyen de procéder est de faire soi-même l'objet, dès le début, à partir de son état liquide, alors qu'il n'est encore que métal fondu, jusqu'à la charge finale. Si cela est impossible, on peut prendre un objet déjà manufacturé mais dans ce cas, celui-ci doit être dans sa forme la plus dépouillée possible. Lorsque l'objet est choisi, on aborde la talismanie magique en en faisant un authentique support de force.
On grave sur le métal le sceau de l'intelligence que l'on souhaite contacter.

On peut si on le souhaite, prendre en considération des données astrologiques pour préparer et charger ce support.
Lorsqu'on choisira donc le métal dont sera fait le talisman, on tiendra compte du signe zodiacal qui lui correspond.
Le meilleur métal que l'on puisse choisir et qui est adapté à tous les êtres subtils, toutes les intelligences, etc...est ce que l'on appelle "l'electro-magicum", un alliage de métaux, chacun de ceux-ci correspondant à une planète. Un tel alliage est le meilleur support pour fixer l'énergie des êtres de la sphère astral Terre, et pour les esprits élémentaux. Toutefois le bois, du bois dur, ou du plomb peuvent être également utilisés pour les régents de cette sphère. En ce qui concerne les 28 intelligences de la sphère lunaire, l'argent est choisi comme support talismanique.
Tout ceci relève des lois de correspondances.

Prendre donc du laiton pour Mercure, du cuivre pour Vénus, de l'or pour le Soleil, du fer pour Mars, de l'étain pour Jupiter, du plomb pour Saturne. Pour les sphères s'étendant au delà de Saturne, l'étain et l'argent peuvent être utilisés.

Toutefois, un mage d'expérience et bien entrainé peut se contenter que de deux métaux, l'or et l'argent. L'or pour les charges électriques, l'argent pour les charges magnétiques. Il les utilisera donc ensemble pour les êtres subtils de nature neutre, qui ne sont donc ni actif, ni passif et dont l'électromagnétisme est équilibré.

Cependant, pour un mage véritable la considération du métal ne présente aucune importance car il peut charger magiquement et avec efficacité tout objet devant supporter l'énergie de quelqu'entité que ce soit et à quelque sphère que ce soit; en fait, le contact avec ces êtres et la charge des objets choisis dépendent uniquement de son développement magique et de sa maturité spirituelle.

Les adeptes ont habituellement un métal favori: l'or. Mais en réalité ce dernier n'est pas évidemment nécessaire. En effet, n'importe quel objet, très bien chargé, a la même efficacité que celui qui sera d'or pur ou un bijou.

L'étape suivante consiste à charger le talisman. C'est le travail le plus important car c'est par cet acte que l'objet devient le support adéquat permettant le contact avec l'être subtil ou l'intelligence voulue.
Après avoir déterminé quelle sera l'entité devant répondre au mieux, eu égard à ses compétences, aux desseins du mage, il convient de commencer par les sphère astrale de la Terre, et après avoir gravé le sceau correspondant sur le métal choisi, on dégagera l'objet, en faisant agir les 4 éléments, de toutes influences négatives qui s'y sont imprégné lors de sa fabrication.
A cette fin, on passe à la flamme de la bougie le talisman en pensant que le feu brûle, détruit, toutes ces rémanences. Ensuite, on le plonge dans un verre d'eau rempli d'eau clair pour le laisser ainsi pendant une journée entière, on pense là aussi que l'eau nettoie l'objet de toutes ces scories invisibles. Ce délai passé, on le sort de l'eau, jetant celle-ci car elle est négativement chargée, et on le balance dans l'air, en un mouvement giratoire, avec l'idée que cet élément chasse les restes indésirables. Enfin, on met une poignée de terre dans un papier filtre puis on y ajoute le talisman, on replie les bords du papier de sorte que l'ensemble puisse tenir dans une main. Maintenant, on pense intensément que l'élément terre, présent autour de l'objet, va terminer le dégagement. Lorsque l'on est certain qu'aucune vibration négative subsiste, on prend le talisman et on l'enrobe dans un morceau de soie violette. Le papier filtre et la terre utilisée doivent être enterrés dans un lieu difficilement accessible.
Tout au long de ce processus, l'objet a été occultement purifé à l'aide des 4 éléments.
Cela signifie qu'aucune influence néfaste, susceptible d'entraver la charge, n'y adhère encore.

Si l'on souhaite tenir compte des aspects astrologiques favorables, on gardera l'objet dans la soie jusqu'à ce que ceux-ci se forment dans le ciel. Lorsque l'heure propice sera venue, on procédera à la charge. On redessinera le sceau de l'intelligence concernée avec une aiguille neuve en pensant fortement que ce nouveau tracé va attirer l'attention de cette entité sur l'objet. Pendant que l'on fera cela, on répétera mentalement, plusieurs fois de suite, le nom de cet être et on visualisera que celui-ci, au même moment, est en train de déverser son énergie sur le talisman. Ces préparations matérielles, ces "mises en contact" ainsi que le disent les Hermétistes s'achèvent à présent. La 1ère étape de la charge magique est faite. Maintenant il existe plusieurs méthodes de charge proprement dite.

La plus efficace résulte d'une évocation, cad en demandant à l'intelligence, manifestée devant le cercle magique, d'accepter comme support l'objet que l'on aura placé dans le cercle, soit devant celui-ci (triangle d'évocation), et de promettre qu'elle aidera le possesseur de ce talisman. Si elle donne son accord, le mage a obtenu satisfaction et l'objet est chargé. Cependant, le mage aura du suivre auparavant les recommandations que l'entité aurait pu lui faire, comme par exemple, un rituel quotidien.
Si toutes les instructions nécessaires sont suivies lors de la charge, on obtiendra les mêmes résultats, que l'on procède ensuite par contact mental ou évocation. Mais l'évocation est ce qu'il y a de plus efficace. Il arrive que l'entité évoquée, envoie ses subordonnés pour que ceux-ci fixent la charge.

Une autre possibilité consiste à faire la charge à l'aide d'un rituel. Avec le talisman tenu dans une main, on trace alors le sceau de l'intelligence dans l'air et on se concentre sur les effets que l'on en attend. Cependant, un kabbaliste est bien conscient qu'un tel rituel doit être effectué 462 fois de suite avant que le contact désiré est vraiment lui et que le talisman devienne actif.

Il existe encore une autre possibilité de charge: par la magie des polarités sexuelles. Rêvez pas si vous avez lu jusque là, je ne donnerais pas la technique.

Le procédé kabbalistique, celui qui connait la kabbale peut l'utiliser. Il prononce le nom de l'intelligence concernée sur le talisman et par cet acte les facultés de celle-ci imprégnent l'objet.

Source: Franz Bardon, La pratique de la magie évocatoire.

 

 

Si vous avez besoin de l'aide d'un professionnel pour une protection occulte:

http://medium-desenvoutement.wifeo.com/


Bien à vous

Commenter cet article

Archives

Articles récents