Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Equinox magie

Equinox magie

Chez Hagel (médiumnité - magie - spiritualité)


la lampe magique

Publié par Hagel sur 17 Mars 2009, 10:02am

Catégories : #magie

Bonjour,

La lampe magique


Divers grimoires ainsi que les plus anciens écrits ayant trait aux Évocations mentionnent aussi et très souvent l'usage de la Lampe sous le vocable de «Lanterne Magique». Lors d'un Rituel, celle-ci est d'une aide très importante et le Mage voudra certainement en bénéficier. La Lampe est, en Magie, le symbole de l'Illumination, de la Connaissance, de l'Expérience, de l'Intuition et de toute la Lumière Intérieure; elle représente, en deux mots, toutes les analogies symbolisant la Lumière.
Pour le Mage, donc, allumer une Lampe revient -et selon le point de vue de la Science Hermétique à allumer sa propre Lumière intérieure et avoir celle-ci manifestée et brûlante comme une flamme. La couleur laquelle implique la qualité et la fréquence vibratoire de la lumière- constitue l'un des secrets de la Lampe magique. En effet, la nature d'une Entité -ou d'une Sphère s'exprime par la couleur et la graduation de l'éclat lumineux. Lorsqu'une Entité (ou une Sphère) se manifeste, plus son émanation est pure et lumineuse, plus elle brille et irradie, plus l'intelligence de cet Être est alors élevée et sa nature est pure. Au contraire, les entités négatives ou appartenant à des plans denses apparaissent dans une couleur sombre et brumeuse, une couleur sale.
Savoir tout ceci est d'une grande importance en Magie Cérémonielle.
La Lumière spirituelle du Mage est représentée par la Lampe. Celle-ci doit être recouverte d'un verre ou d'un papier de cellophane coloré de sorte que, lorsque l'on travaille avec des Entités, ces dernières puissent retrouver leur propre vibration dans celle que la couleur émane.
Ainsi donc, s'agissant d'Entités Elémentales:
Du Feu: la lampe devra être placée sous un verre de couleur rouge rubis ou colorée par un autre procédé au choix de façon à ce que une lumière rouge s'irradie.
De l'Air: (ce sont les Fées): une lumière d'un bleu sombre est requise; la lampe devra donc être recouverte d'un papier de cellophane ou d'un morceau de soie de cette couleur.
De l'Eau: (les Nymphes): une lumière verte est nécessaire de la Terre: on utilisera une lumière jaune.

La couleur de l'Akâshâ peut être employée en qualité de «Lumière Universelle »; dans ce cas, la Lampe sera de couleur violette. Les Esprits ou les Intelligences élevées, celles qui vivent au delà des Planètes, ont besoin d'une lumière blanche. En ce qui concerne les Êtres appartenant à une Sphère Planétaire, la couleur doit correspondre à cette dernière. Ainsi le violet ou bleu marine est-il lié à Saturne, le bleu-roi à Jupiter, le rouge à Mars, le jaune au Soleil, le vert à Venus, l'opalescent à Mercure et le blanc à la Lune. C'est seulement en de très rares occasions que des Cérémonies magiques peuvent se dérouler sous un éclairage électrique car l'électricité, lorsqu'elle est émise sur le plan physique, perturbe les vibrations astrales qui sont, au moment du Rituel, en pleine activité.

La Lanterne ou Lampe magique est constituée, en général, d'une bougie ou d'une mèche plongée dans de l'huile et dépassant d'un petit flotteur. Cependant la lumière idéale est produite par une lampe à alcool.
Celui-ci se prépare ainsi: on mélange 1/3 de fleurs de camomille à 2/3 d'alcool et on laisse macérer le tout dans une bouteille bien fermée pendant 8 à 9 jours puis on filtre cette mixture. L'alcool, ainsi préparé, constitue également un condensateur fluidique que l'on peut charger à volonté afin d'obtenir de meilleurs résultats. Une fois chargé, cet alcool est soumis à la flamme et il contribue à créer une ambiance favorable à la concrétisation du but poursuivi. La Lampe à alcool peut être également chargée pour faciliter la clairvoyance, pour toutes les opérations liées à l'usage du Miroir magique, enfin, pour tous les travaux mettant en action le plan astral que l'électricité perturbe. Si l'on travaille dans un lieu fermé, on placera la Lampe au milieu du Cercle ou à l'un des coins de la pièce.
On peut toutefois la suspendre au plafond, au-dessus de sa tête; elle éclairera ainsi tout l'espace magique.
Lorsqu'il allume donc sa Lampe, le Mage doit méditer et se concentrer sur l'Unique Flamme, celle de la Lumière de son Ame et de son Esprit.

Source: La pratique de la magie évocatoire, Franz Bardon

Bien à vous
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents