Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Equinox magie

Equinox magie

Chez Hagel (médiumnité - magie - spiritualité)


Bénir - Maudire

Publié par Hagel sur 11 Février 2013, 08:04am

Catégories : #médiumnité

Bonjour,



Bénir - Maudire



On peut considérer la capacité à bénir-maudire comme un parent dérivé de la médiumnité à effet physique, car elle peut entrainer des conséquences physiques.

Pour comprendre:
Arrow cause et engendrement de cause

Bénir ou maudire?
Les deux ne sont que la représentation positive ou négative de cette capacité si particulière.
Car oui, c'est une capacité, qui se travaille, et que certains peuvent avoir spontanément développée avec plus ou moins d'efficacité.
Tout le monde peut pourrir son voisin avec une mauvaise gestion des énergies, mais détruire son voisin avec une mauvaise gestion énergétique, c'est donné à moins de monde.

En quoi consiste-t-elle?
La capacité de bénir maudire c'est la capacité à interagir au niveau causal, et engendrer/accroitre des causes sur une situation ou quelqu'un.
Ainsi, au lieu de concrétiser physiquement en faisant écrouler l'immeuble, vous allez induire la cause chez l'architecte qui le rendra enclin à un défaut de fabrication qui fait écrouler l'immeuble.

Engendrer une cause
On pourrait mettre en parallèle la capacité de bénir-maudire à la concrétisation physique. Ce sont des capacités presque identique, sauf que le départ de l'effet n'est pas le même.
Ainsi la médiumnité à effet physique: l'ensemble de vos énergies sont l'arc, que vous concrétisez directement sur le plan physique. La bénédiction: vous agissez sur ce qui précède le mental, l'astral, le physique.

L'effet d'une bénédiction peut être physique, mais n'a pas forcément cet objectif. Ainsi, le développement d'une cause va d'abord avoir des effets sur le plan mental, astral, puis physique.
Exemple: je vous engendre une cause dont mon objectif est que vous consommiez de la pomme.
La graine: la pomme, le mental va développer en se disant "et j'ai bien envie d'une compote là", l'astral "miam compote", et le physique: ya pas de pomme, alors vous plantez le pommier dans l'espoir qu'il fleurisse l'année qui suit et fasse des fruits.
Le développement d'une cause est complexe, tout autant que peut l'être le fait de concrétiser physiquement (ainsi par exemple, on peut avoir spontanément des effets, mais pour autant être capable de télékinésie).

Agir sur l'expression d'une cause
Mais l'un des autres sous-aspects de la capacité de bénédiction c'est le fait d'interagir aussi sur le développement d'une cause.
Ainsi, je vous bénis pour manger votre pomme, et au lieu de que vous pensiez "compote", je vais essayer de canaliser le développement de la cause en vous suggérant d'aller au supermarché, plutôt que planter le pommier.
C'est donc être capable d'amplifier une cause, de permettre son épanouissement, en essayant parfois d'aller jusqu'au contrôle de l'épanouissement (disons que c'est la forme ultime). Ou au contraire, d'entraver le développement d'une cause, la maintenir "statique" (sous la forme de cause, qui ne se développe pas sur les autres plans).

Canaliser
C'est aussi apporter les forces nécessaires sur une situation. Bénir pour apporter une force de salut, comme dans la religion chrétienne. On mentionne ainsi les prophètes qui bénissent et partagent la force reçue par Dieu.
L'énergie causal se partage, dans le sens où elle se canalise aussi, qu'elle obéit autant à la notion de puissance et de précision que le reste des énergies universelles sur les autres plans.
- Imaginons ainsi notre prophète (athée pour ne pas que se battent les religions) qui bénit tout le troupeau face à lui "paix et amour mes frères, on vous aime tous, soyez béni":
partage d'énergies causales, elles sont suffisamment vague pour être utilisées à tout, tant que ça reste "positif" avec la structuration positive de ses énergies
- Mais le prophète, dans un accès de générosité qui grille ses propres énergies au passage, parce qu'évidemment il bosse jamais ses énergies, peut aussi faire:
"paix et amour ma soeur, que tu sois bénie et que tu puisses remarcher à nouveau".
La soeur reçoit la cause, imaginons qu'elle soit éminemment puissante (la cause, pas la soeur, quoique les deux peuvent être nécessaire selon les contextes), qui se développe sur l'ensemble de ses corps, puis son corps physique et la fait marcher à nouveau.

Techniquement, c'est agir sur le corps causal de quelqu'un.

Mais la capacité à bénir-maudire peut être bien bien bien bien plus large. Agir directement sur le corps causal, c'est d'humain à humain, d'humain à entité, ou d'humain à tout autre forme de conscience obéissant aux causes (ce qui est le propre de tout ce qui participe à l'univers), que ce soit en canalisant des énergies ou en utilisant ses propres énergies.
On peut considérer techniquement qu'il est possible d'agir directement sur le plan causal, des causes plus vastes, plus universelles, qui touchent plusieurs personnes, un groupe, un peuple... Bon, autant dire qu'il faut se lever tôt, tout restant niveau d'énergie, engendrer de telles causes demande tout autant en terme de dépense pour que ce soit possible.

Les conséquences sur une personne
Bénir et maudire, on le sait, cela revient simplement à une question de point de vue pour considérer que c'est une bénédiction ou malédiction.
Les conséquences d'une malédiction (ou bénédiction ayant mal tournée) sont équivalentes à un envoûtement, et donc se débarrasser d'une malédiction relève du travail de dégagement.
Je vous invite à consulter le dossier envoûtement, et entre autre la partie "causal" pour comprendre:
Arrow Envoûtement - Désenvoûtement

Gestion de la capacité
Tout le problème de ce type de capacité, la plupart du temps totalement spontanée, est la possibilité pour la personne d'éviter de bénir ou maudire dès qu'il a une pensée négative. Elle demande comme d'autre du travail à sa maitrise, et aussi un travail tout particulier par rapport à sa capacité à gérer sa fluidité énergétique et son rapport au domaine des causes, en plus d'un travail sur soit pour que le facteur déclencheur de la capacité (le plus souvent émotionnel ou mental, ou les deux) soit géré.

N'oublions pas au passage, quand cela est possible:
Arrow la frontière de l'aide

Le développement de la capacité à bénir - maudire passe elle aussi par un travail tout particulier avec le domaine causal. Attention, ce n'est pas un terrain sur lequel on s'aventure sans conséquence ou possibilité de problématique grave.


Note: bénir - maudire n'est pas une spécificité humaine, certaines entités le peuvent aussi.


Bien à vous, Hagel

Commenter cet article

Archives

Articles récents