Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Equinox magie

Equinox magie

Chez Hagel (médiumnité - magie - spiritualité)


Descriptifs des diverses méthodes d'envoûtement

Publié par Hagel sur 18 Juillet 2010, 08:34am

Catégories : #envoûtement

Bonjour,


Descriptifs des diverses méthodes d'envoûtement,


traité du désenvoûtement, Pierre Manoury

1) L’envoûtement alimentaire
Faussement nommé envoûtement, cette pratique consiste à faire ingérer à une personne des substances complexes. Le plus souvent exotiques ou végétales dans un but d'attachement amoureux. Cette opération très sommaire appartient à la basse sorcellerie. Elle est pratiquement inefficace et ne donne de résultats. Fréquemment déplorables que sur le système digestif de l'intéressé. Très répandues aux Antilles et en Afrique ces mixtures ont deux modes d'action typiques. Soit il s'agit d'un mélange aphrodisiaque destiné à produire une exacerbation sexuelle peu durable soit il s'agit de substances destinées à produire un affaiblissement de la volonté. Dans les deux cas l'effet se limite à quelques heures et implique que le demandeur soit présent. La victime à ce moment réagira pour assouvir sa forte excitation sexuelle ou se laissera convaincre (?) par l'argumentation de celui ou de celle qui veut agir sur elle.
Il est indéniable que, associées à un véritable envoûtement, ces méthodes peuvent accélérer le processus. Dangereux et manquant d'élégance, ces procédés sont très éloignés de la pratique sorcière.

2) Envoûtement direct
L'envoûtement direct par contre est une authentique méthode d'envoûtement. Il n'est pas nécessaire d'être initié à la sorcellerie pour l'effectuer. Un simple entraînement aux méthodes dites de dédoublement et des qualités spécifiques à l'hystérie, alliés à un bon pouvoir de concentration, suffisent. Ce type d'envoûtement est aussi dangereux pour l'opérateur ou l'opératrice que pour la victime.
Après une mise en condition préliminaire durant laquelle l'opérateur se met en transe puis va purement et simplement se dédoubler. Le processus est le même que pour un "voyage en astral", ce procédé bien connu des psychiques et des médiums. C'est donc relativement simple. Le double relié par le lieu fragile de "la corde d'argent", sorte de cordon ombilical reliant l'ectoplasme au corps demeuré inerte, va littéralement attaquer le double psychique ou corps astral de son "ennemi". En général le praticien choisit une heure à laquelle il sait que la personne concernée dort profondément pour agir .Le double, profitant de cette période neutre, va s'insinuer dans l'inconscient, insuffler sa volonté, voire agir sur le physique de sa victime, prenant le contrôle du corps, le molestant, bref le vampirisant ou le possédant. Dans la plupart des cas, cette technique perturbe gravement le psychisme du dormeur et aboutit à la mort.
Cette méthode, par sa structure spécifique, relève des envoûtements de nuisance. Parfaitement efficace, cette technique possède de graves inconvénients, elle nécessite de la part de l'opérateur un effet continu, un entraînement intensif ou .dédoublement (ce qui n'est pas sans risque pour l'équilibre mental et une parfaite connaissance des habitudes de la personne sur qui il exerce ses talents. Dès que l'opérateur relâche, ne serait-ce qu'une nuit, son assiduité, la victime réagit et reprend les commandes de son corps. Un autre inconvénient de cette méthode, est le manque de discrétion, car la personne assujettie à ce type d'envoûtement se rend parfaitement compte des attaques précises dont elle est l'objet.

C'est en général la méthode utilisée par les médiums sans grandes connaissances magiques et les j’teu de d’sorts. Cette pratique est heureusement très facile à combattre, au point que bien peu encore se risquent à l'employer. La méthode même de l'envoûtement direct porte en elle-même le moyen de la neutraliser. L'envoûteur , devant nécessairement opérer le délicat procédé de dédo4blement, procède à ce qu'il est convenu de nominer "l'extériorisation de la sensibilité" ; indépendamment des risques de possession ou de dommage causé au corps demeuré inerte et sans défense, le double est extrêmement vulnérable. Toute atteinte ou blessure provoquée sur le double est automatiquement répercutée sur le corps du médium. D'autre part, on connaît le pouvoir dissolvant des points métalliques sur les agglomérats fluidiques. De même que le paratonnerre "dissout" la foudre en la conduisant à la terre, une pointe métallique empêche l'approche et faction du double, soit en le dissolvant, soit en le blessant gravement. La défense est donc simple, un couteau à manche de bois (isolé) à portée de la main permettra, dès que l'on ressent les premières manifestations de l'attaque, de la repousser victorieusement et souvent "définitivement" ; on trace quelques croix en l'air aux points cardinaux ou plus simplement une succession de cercles très rapides autour de soi. Il peut arriver qu'on "touche" le double, dans ce cas on observe une gerbe d'étincelle jaillissant de la pointe métallique. Ce phénomène sans gravité pour l'exécutant peut être tragique pour l'opérateur malfaisant; on pourra constater chez ce dernier une blessure qui apparaîtra sur le corps physique, laquelle peut entraîner des conséquences équivalentes à une blessure au couteau portée directement.

3) Envoûtement sur statuette
Le mode opératoire de l'envoûtement sur statuette, à quelques variantes près, est celui décrit précédemment. C'est un envoûtement de professionnel, insidieux et efficace; il peut être considérablement amélioré par une parfaite maîtrise de J'astrologie de la magie et affiné par l'usage de certains procédés de kabbale. L'envoûtement sur statuette est susceptible d'être appliqué dans près de 80 formes rituelles différentes avec ou sans participation du demandeur.
Il s'applique à un grand nombre de demandes, le plus souvent bénéfiques ou du moins sans gravité physique réelle, mais il peut être le support d'envoûtement de nuisance, voire de mort particulièrement efficace. On peut grossièrement définir quelques types d'envoûtement sur statuette :
a) Envoûtement d'amour communément nommé retour d'affection.
b) envoûtement de guérison action de thérapie à distance.
c) Nouage d'aiguillette envoûtement destiné à provoquer l'impuissance chez l'homme.
d) Envoûtement en acupuncture envoûtement traditionnel chinois qui peut se résumer à une
thérapie d'acupuncture non sur le malade mais sur la statuette.
e) Envoûtement en magie sexuelle que nous verrons à part. Il peut s'agir de n'importe quel type d'envoûtement mais pour obtenir une plus grande rapidité et surtout plus de puissance, le rituel d'envoûtement est sexualisé.
f) Envoûtement en chaîne l'envoûtement se fait par personne interposée, par objet interposé ou même animal.
g) Envoûtement de maladie ou de mort.
h) Appel de force sur une personne.
L'utilisation de la statuette dans les rituels d'envoûtement ne définit pas le rituel, la statuette étant un des supports utilisés valablement en mode d'envoûtement. Il en existe d'autres plus discrets et tout aussi redoutables, à l'exclusion des photos qui ne sont que des supports sans âme. L'utilisation des photos en matière d'envoûtement devrait être une méthode pour détecter les faux praticiens. Si l'on pouvait effectuer des travaux à partir d'un simple cliché, il suffirait de découper une page de revue, pour envoûter certains parlementaires. Compte tenu des inimitiés que certains inspirent, ces amateurs d'exhibitionnisme politique seraient depuis longtemps décimés.

4) Envoûtement par magie sexuelle
Ce type d'envoûtement ne désigne pas nécessaire- ment une atteinte à la sexualité de la victime, bien qu'en général toute atteinte à l'affect ou à la sensualité, soit par blocage soit par exacerbation, soit très fréquemment constituée de manoeuvres effectuées avec cette redoutable spécialité. Dans un envoûtement pratiqué de cette manière, le praticien élabore un rituel particulièrement étudié. Cette méthode très spécialisée peut être réalisée avec ou sans support, c'est-à-dire avec ou sans la présence de la dagyde ou statuette d'envoûtement. Les rituels de magie sexuelle, qui sont des rituels de magie de puissance, sont de plusieurs sortes.
Leurs buts sont également très divers. Ils peuvent aller de l'envoûtement d'amour (où ils sont d'une redoutable efficacité) à l'envoûtement de mort, en passant par la diversité de la gamme d'envoûtements existante. Parfois pour des opérations particulièrement puissantes ou complexes, les rituels de magie sexuelle sont utilisés c**- jointement à une opération d'évocation. Il s'agit alors d'opération majeure, dont le mode d'application n'obéit plus aux mêmes lois, l'opérateur opérant alors l'évocation de "forces" qu'il dirige vers le but à obtenir ou vers la victime.

Les pratiques de magie sexuelle sont en général effectuées par un couple. L'opérateur étant l'élément actif/mâle, et l'assistante l'élément accumulateur/ femelle. L'érotisation du rituel faisant appel à des notions fort complexes pourrait à elle seul faire l'objet d'un très gros volume. Le principe de base étant que, dans un rituel de magie sexuelle, les opérateurs utilisent de manière exacerbée la potentialité vitale, c'est-à-dire l’énergie sexuelle, en la canalisant dans un contexte rituel. Bien que très difficile à manipuler, cette rituélie donne des résultats remarquables et rapides, les contre envoûtements destinés à combattre de telles méthodes sont particulièrement complexes et demandent également l'emploi de rituels inverses mais équivalents. La fameuse messe noire est remploi dérivé et orgiaque de ces méthodes dans un contexte très différent et moins recommandable.

Dans une rituélie en magie sexuelle, l'opérateur a plusieurs options; soit il travaille avec une opératrice assistante, ce qui offre toutes les garanties d'un suivi des opérations, soient plus rarement avec la personne qui demande, ce qui implique quelques "concessions" de la part de cette dernière. Les opérateurs évitent ce genre de pratiques, qui, si elles sont efficaces et offrent l'avantage d'apporter le potentiel émotionnel très directif de la personne, ne permettent pas un contrôle parfait de la situation; une personne trop impliquée dans son problème ne peut avoir L’attitude mentale convenable, qui est une alternance de concentration et d'exacerbation.

5) Envoûtement par charge
L'envoûtement par charge est une spécialité curieuse. Son origine est totalement rurale. La charge constituée dans ce type d'envoûtement est fixée sur un objet qui sert de support. Les objets utilisés sont d'une variété presque infinie, pierre, pantacle, médaille, sculpture, bijoux ; bien que les métaux soient moins aptes à recevoir une telle imprégnation du métal en effet se charge rapidement mais se décharge également très vite). La charge constituée par une pierre est en général plus durable et souvent plus discrète. C'est de là que vient l'expression jeter une pierre dans son jardin. C'est un très ancien procédé qui constituait à charger une pierre par un grand nombre de cérémonies, généralement sous forme de neuvaines déviées de leur vocation religieuse, puis, quand l'objet était fin prêt, on jetait ce caillou à proximité de l'habitat de la personne visée... Une variante efficace est effectuée sur un oeuf fécondé. A ce stade, l'envoûtement est lié à un sacrifice de matière vivante et le problème s'aggrave. On a affaire à une opération à la limite de la magie sacrificielle ou magie rouge, qui implique des forces redoutables qu'il est préférable de ne point nommer ici.

Dans le cas d'envoûtement par charge, les rituels de désenvoûtement sont la plupart du tempsinefficaces, seuls quelques pantacles sur métaux peuvent Contre balancer ce type d'opération, à moins de faire constituer par un spécialiste une contre charge, travail délicat, d'autant que dans ce genre de cérémonie la présence du ou des intéressés est obligatoire; très peu de spécialistes sont capables de préparer ce genre d'objet.

6) Envoûtement par transfert

L'envoûtement par transfert est un des plus étranges qui soit. Préparé dans un but de nuisance, sa simplicité alliée à sa puissance en fait un type d'envoûtement auquel il est inutile de faire de la publicité. D'autant qu'il peut être associé à un envoûtement en chaîne, qui fait que sa détection est pratiquement impossible. Seuls quelques rares initiés (quatre ou cinq en France) peuvent contrarier ce genre d'envoûtement presque inconnu.

7) Envoûtement par messe triangulaire
Envoûtement appartenant à la tradition, l'envoûte- ment par messe triangulaire n'est plus pratiqué de nos jours. L'opérateur, devant pour ce faire, s'assurer la complicité de trois prêtres qui disaient simultanément trois messes dans trois"églises formant triangle. L'opérateur se plaçait au centre géométrique du triangle... Ce rituel utilisait l'égrégore catholique dévié de son emploi dans un but de nuisance. Il est à rapprocher de la pratique dite Média-Vita, largement utilisée jusqu'au XVe siècle et qui constituait avec les messes de saint Jude et de saint Sicaire des pratiques d'envoûtement autorisées et effectuées avec la complicité de l'église contre les ennemis de cette dernière... bien entendu.

8 ) Envoûtement par excommunication
L'envoûtement par excommunication n'est pas un envoûtement à proprement parler, mais les implications et les effets en sont malheureusement très efficaces et fréquents. Le phénomène de recrudescence des sectes a relancé ce type de problème qui avait tendance à disparaître. Le principe en est simple : tout individu appartenant à un groupe quelconque, participe à l'égrégore ou inconscient collectif de ce groupe, l'esprit de corps si l'on veut. Ce phénomène égrégorique, bien connu des spécialistes étudiant les groupes en société se constitue spontanément autour d'une idée, d'une croyance ou d'une éthique. L'exemple le plus simple et le plus évident est l'Eglise catholique. Tant que l'individu en question participe activement à la vie du groupe, rien de particulier ne se manifeste; sa présence et son affiliation spirituelle nourrissant l'entité connue le protège. Si pour une raison ou une autre, cette personne est évincée, punie, excommuniée {enlevée de la communion de la communauté) ou reprend "sa liberté", l'inconscient collectif du groupe se retourne contre elle, d'où la puissance de l'excommunication à l'époque de l'apogée du catholicisme au Moyen Age. L'inconscient collectif de la communion des fidèles se ruait littéralement sur le malheureux isolé. Sa seule chance était de s'affilier dans les brefs délais à une autre communauté formant elle-même une entité collective, dans ce cas la malédiction se répartissait sur l'ensemble des membres. Le problème des sectes a réactualisé ce genre de préoccupation. Certes, ces égrégores auxquels nous avons affaire sont moins vibrants, moins forts, moins purs, mais la victime d'une "association" a intérêt à prendre certaines précautions et, si elle ne rejoint pas un groupe souvent aussi intransigeant, elle a intérêt à faire appel à un opérateur efficace.

9) Envoûtement dû à un lieu
De la même manière que l'envoûtement par excommunication n'est pas un envoûtement, l'envoûtement dû à un lieu n'est pas réellement un envoûtement, il s'agit plutôt d'une imprégnation. Certains emploient le terme d'ondes négatives ! Quelle aberration! Ce mélange pseudo scientifique avec les efforts traditionnels démontre le stade de méconnaissance et le degré avancé de débilité mentale propre à de nombreux pseudo spécialistes. L'envoûtement n'agit pas par ondes et, même si le terme est commode pour exprimer sa pensée, ce genre de raccourci est intolérable. C'est une des principales raisons de rejet de ce type de phénomène par les rationalistes. Cette confusion du langage démontre immédiatement à un scientifique le manque de culture de celui qui s'intéresse à ce type de phénomènes. Comment prendre au sérieux ou seulement écouter une personne se disant "spécialiste" et s'exprimant comme un analphabète ? La langue française est la plus riche du monde en matière de nuances. Cela dit,revenons-en aux actions néfastes constatées dans un lieu. Tout se passe comme si certaines personnes, à un moment quelconque, s'imprégnaient, au niveau inconscient, d'une ambiance morbide ou maléfique constatée dans un lieu. Au bout de quelques semaines, les intéressés offrent tous les symptômes d'un envoûtement. Ce type d'imprégnation est particulièrement difficile à détecter et, là encore, l'opérateur devra employer des méthodes très spéciales. Un grand nombre de personnes pose sou- vent la question de savoir s'il est possible de modifier l'influence d'un tel lieu. Bien que en théorie cela soit faisable, il est préférable de s'en abstenir, voici pourquoi: plusieurs cas peuvent se présenter. Ce lieu n'est pas actif en permanence (ce type de problème est assez fréquent). Le lieu en temps normal étant tout à fait "vivable" ne possède aucune influence. Puis, sans raison apparente, il devient totalement impraticable. La raison en est simple, il en va des points géographiques comme des hommes, ils réagissent à certaines conjonctions ou aspects planétaires et durant cette période il convient de ne pas y vivre. On peut envisager la constitution de contre charge, mais les effets ne seront que limités dans le temps.

D'autres lieux sont "maléfiques" en permanence, il peut s'agir de points forts, trop forts même de tellurisme, l'antique vouivre des Celtes, Ces points étaient, dans l'antiquité, utilisés par les initiés qui savaient manipuler cette énergie et interdisaient l'accès aux profanes; dans ce cas, la seule solution est de "changer de secteur".

Il peut s'agir d'un endroit malsain, n'ayant jamais été habité pour ces raisons et que la fringale immobilière a transformé en résidence de rêve... Là encore, abstinence. J'attire l'attention, à ce propos, sur un piège fréquent dans lequel tombent nombre de citadins. On rencontre parfois une sympathique maison isolée, près de laquelle se trouve un arbre magnifique, un géant, un monstre végétal... Séduit par la majestueuse beauté de cette cathédrale de verdure, le malheureux citadin se sent pousser des ailes. Il s'imagine sur une chaise longue, un verre en main, à l'ombre de ce géant dont il est le maître orgueilleux. Or si la présence d'arbres forts et vigoureux est signe d'un lieu sa~ et bénéfique, un endroit où se trouve un seul arbre aux proportions imposantes est suspect. Cette entité végétale a de fortes chances d’être... un "vampire", absorbant à son profit la vie et l'énergie alentour. Par contre, dans certains lieux au tellurisme fort et destructeur. "L’action négative" peut souvent être contrebalancée par la plantation de chênes en nombre impair.

Certain lieux habités depuis de nombreux siècles deviennent soudain inhabitables, la raison est la même que précédemment. Les nouveaux occupants ou leurs prédécesseurs ont simplement coupé des arbres et ne les ont pas remplacés, à moins qu'ils ne raient fait au profit d'essences moins nobles et en tout cas inefficaces, comme par exemple le pin ou le sapin.
Donc prudence! Je ne parlerai pas de lieux tragiques imprégnés par des actions violentes, pas plus que de l'absurdité immobilière qui consiste à bâtir sur l'emplacement d'un ancien cimetière. En résumé, très souvent les anciens ont modifié la composante locale, en plantant des arbres ou en fixant la zone d'influence en y dressant une pierre. Evitez de bouleverser cette géographie sacrée et, si par malheur vous vivez dans un tel lieu, consultez un spécialiste ou changez de domicile.

Un autre aspect de l'envoûtement dû au lieu peut être pris en considération. Je veux parler de l'environnement humain inconscient collectif. Là, il peut s'agir d'une incompatibilité entre votre propre éthique ou personnalité et celle d'une population, pas grand-chose à faire sinon de déménager. Dans les grandes villes, certaines vagues de suicide n'ont pas d'autre origine. Il s'agit de véritables contagions psychiques.

10) Auto envoûtement
Bien que trop souvent méprisé, l'auto envoûtement existe et prend, à la longue, forme d'envoûtement réel. L'auto envoûtement est un phénomène obsessionnel, une véritable fixation névrotique. La personne s'imagine être victime d'un envoûtement et au bout d'un temps plus ou moins long, finit par l'être. On peut considérer que l'auto envoûtement constitue plus de 50% des cas d'envoûtement. Tout se passe de la façon suivante: Mme X se croit envoûtée par sa concierge, sa belle-mère ou sa meilleure amie. Bref, elle guette les moindres sensations, le moindre sentiments, le plus infime symptôme organique. Elle fait une fixation en se concentrant en se branchant, si j'ose m'exprimer ainsi, sur le phénomène envoûtement.
Elle magnifie le moindre symptôme, elle s'auto intoxique et finalement se trouve totalement envoûtée par ...elle-même. Le remède heureusement est praticable, nous verrons plus loin comment procéder.

11) Envoûtement par évocation
Un maître envoûtement. C'est une des formes les plus actives et dont les résultats, à quelque niveau que ce soit, est très fort. Par contre, cette méthode nécessite de l'opérateur de grandes connaissances en magie et sorcellerie et une préparation minutieuse et souvent très coûteuse.
L'envoûtement par évocation est une synthèse de deux méthodes:
I) celle de l’évocation, qui est une manipulation de "forces" naturelles;
2) la technique classique de l'envoûtement sur statuette.
Il est également possible d'effectuer un envoûtement par évocation en magie sexuelle. Là, les résultats sont encore plus violents. Comme tous les envoûtements, l'envoûtement par évocation peut être utilisé dans un sens bénéfique ou maléfique, il est par contre beaucoup plus difficile de s'en protéger.

12) Envoûtement égrégorique.
Je ne citerai que pour mémoire l'envoûtement égrégorique. Il rappelle par certains aspects l'envoûtement par évocation. L'origine en est complexe. Pour procéder à ce type de cérémonie, l'opérateur doit avoir à sa disposition une entité qu'il a constituée à son profit:
Comme cette élaboration demande entre trois et cinq ans et un nombre important de participants, ce type d'envoûtement est assez rare. Dans le cas d'envoûtement de nuisance, l'envoûtement de ce type est pratiquement imparable, à moins de faire appel à un opérateur qui possède lui-même les clefs de la magie égrégorique et...

 

Besoin d'aide pour lutter face à un envoûtement?

Médium-Désenvoûtement.com

 

Bien à vous

Commenter cet article

Archives

Articles récents