Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Equinox magie

Equinox magie

Chez Hagel (médiumnité - magie - spiritualité)


Dossier: Spiritisme

Publié par Hagel sur 30 Avril 2012, 21:37pm

Catégories : #magie

Bonjour,

 

Dans le cadre de ce dossier, nous allons nous attacher non pas à la doctrine philosophique du spiritisme de Kardec (qui est une spiritualité, je vous renvoie au livre des esprits, et au livre des médiums), mais à la définition "première" du spiritisme, en tant que méthode, détaché de l'aspect religieux.

Ainsi, le spiritisme est techniquement la pratique permettant d'entrer en contact avec des esprits (âmes défuntes), à partir de capacités de concrétisations physiques (médiumnité à effet physique), par le biais de support.
On peut associer le spiritisme à la branche de la nécromancie dans la magie. Si pour beaucoup de personnes le mot de nécromancie est associé aux arts noirs, le spiritisme relève pourtant de cette pratique, vu qu'on appelle la plupart du temps des personnes décédées.
En voyant plus loin, on peut aussi constater que la pratique du spiritisme relève de la magie évocatoire. Le groupe appelle une ou plusieurs entités pour aboutir dans son contact, dans un contexte rituellique cadré, avec ouverture et fermeture de la séance.

Le spiritisme est une pratique de groupe, avant d'être une pratique solitaire (même si ça n'est pas impossible de faire seul).
C'est la force du nombre de personnes qui participe pour une grande part à l'efficacité d'une séance. Plus il y a de personnes ayant un bon niveau de concrétisation physique, plus il y a de chance d'aboutir dans une séance.
Néanmoins, beaucoup de facteurs entrent en considération pour une séance réussie:
- un groupe de personne avec un ou plusieurs médiums à effet physique (tout le monde a la capacité de concrétiser physiquement, mais plus c'est le cas, mieux ce sera)
- un certain sérieux des participants (je reviendrai sur cet aspect peu après)
- certaines personnes ont la capacité de bloquer les énergies des autres, ou du moins de réguler, dans ces cas là une séance peut avoir des difficultés à aboutir, ou une entité peut suggérer d'écarter ladite personne du groupe qui effectue les demandes.

L'état d'esprit et les conditions nécessaires pour faire une séance de spiritisme:

Interrogez-vous sur le fondement de la séance; pourquoi la faire et dans quel but?
Quelle est la motivation de cette démarche?
Si la réponse est "avoir une preuve de la vie après la mort", partez du principe que la séance ne sera pas une réussite, ou très constructive, vous attirerez à vous des âmes peu recommandables, manipulatrices, ou voir aucun résultat.
Pensez aussi à réfléchir à des questions que vous pourriez poser durant la séance, et envisagez le fait que des questions à réponses "oui" ou "non" seront soient obligatoires, soient fortement recommandées pour permettre de comprendre les réponses.
Si vous souffrez d'un problème de hantise, il est déconseillé de se lancer dans une séance de spiritisme. Il est plutôt recommandé de se purifier auparavant (au moins se décharger en énergie négative) et de préférence faire une petite recharge d'énergies. C'est être en forme et se mettre dans de bonnes conditions pour l'évocation.

Les différentes formes de spiritisme:
Like a Star @ heaven Le oui-ja et ses dérivés:
La plus connue. Pas besoin d'investir dans une tablette hors de prix, on peut tout simplement découpé les lettres et chiffres, avec "oui" et "non" en plus, disposez en cercle, ou arc de cercle, sur une table, prenez un verre (ou une pièce) comme support directionnel, et go!

Like a Star @ heaven La table à pieds:
C'est une méthode bruyante, qui nécessite de vieilles tables à pieds, les coups frappés indiquant les réponses (il convient de déterminer les conventions auparavant: un coup pour oui, deux coups pour non par exemple).

Like a Star @ heaven La boite en métal (papier+crayon):
C'est une méthode qui demande d'excellentes capacités de concrétisation physiques...
Mettre dans une boite un papier et un crayon, réunir et unir le groupe, posez vos questions, et ouvrez la boite à la fin de la séance.

On peut compléter une séance avec l'usage de la transcommunication instrumentale.

Le déroulement d'une séance:
Une séance se décompose en plusieurs points:
Ouverture de la séance, déroulement de celle-ci, puis fermeture.
Il est impératif d'ouvrir et de fermer, même si personne ne semble se manifester, ou que la séance s'est mal déroulée.
De façon simplifier, la séance de spiritisme "ouvre une porte", et ne pas la refermer s'est la garantie de se confronter à des soucis de hantises.
Nous sommes dans une structure rituellique, il faut donc respecter les clauses de celle-ci.

Voici un déroulement type:
- une mise en condition (purification-protection-recharge d'énergie)
- préparation (installation du matériel, dans un relatif sérieux et une mise en condition mentale)
- union durant quelques minutes de toutes les personnes du groupe, dans une idée d'unir les énergies de tous pour aspirer à un résultat. Il faut sentir circuler les énergies entre tous.
- ouvrir la séance, en décidant d'une personne qui dirige (de préférence expérimentée). Souhaitez la bienvenue aux entités, et invitez au premier contact, précisez à ce moment là si vous avez un souhait de communication par rapport à une entité en particulier.
- effectuez votre séance.
- n'hésitez pas à indiquer si l'entité s'exprime trop rapidement, en demandant de ralentir, tout dépend des entités que vous avez en face, chacun s'exprime de façon diverse (rapide, lente, hésitante, sure d'elle, confuse, claire...)
- clôturez (par le dirigeant de préférence) en remerciant les entités de leur venue, en exprimant à haute voix la clôture de la séance, puis prenez quelques minutes pour visualiser en groupe la fin de la séance.
- rangez votre matériel.
- un peu de ménage ésotérique, ainsi qu'une recharge d'énergie peuvent être bienvenus.

En cas d'absence de réponse:
Proposez à une autre entité de se manifester. (certaines peuvent tenter sans y parvenir)
Si après plusieurs tentatives, vous n'obtenez aucune réponse : remerciez malgré tout le ou les entités étant passées, et clôturez (par une formule simple comme "nous fermons cette séance de spiritisme").
L'absence de réaction n'indique pas l'absence de présence. Il est important de fermer la porte qu'ouvre la séance de toutes les façons.

En cas d'insultes ou de messages incompréhensibles:

Le respect est primordiale, même si on ne fait pas preuve de respect envers vous.
Respecter, c'est éviter de générer des énergies qui pourront vous être nuisibles, et d'être susceptible d'être attaqué par l'entité.
Elle vous insulte: invitez la à partir, et demandez une autre entité. Elle insiste? Soyez ferme et ne laissez pas le choix.
Malgré tout vous ne parvenez pas à faire changer la situation? Clôturez la séance, en la remerciant de sa venue, ainsi que les autres entités qui ne se sont pas manifestées.

En cas de réponses construites:
Vous pouvez profiter pour poser vos interrogations à l'entité. Je rappelle qu'une entité ne fait pas de voyance, ou si elle vous propose des réponses à votre avenir, c'est qu'elle était capable de voyance durant son incarnation.
De façon générale, évitez de vous fier à des repères temporels (qui sont compliqués pour les entités de l'autre coté du voile)
Si vous avez abouti à votre content de conversation, et que la fatigue ne se fait pas sentir: vous pouvez remercier l'entité avec qui vous avez conversé, et inviter une nouvelle entité à se manifester.

L'esprit critique:
Il est nécessaire à toute séance. Les entités n'ont pas pour parole la Vérité.
Et vous pouvez aussi tomber sur ce qu'on appelle des esprits farceurs.
Ce sont des entités qui vous racontent des bêtises, et qui n'ont pour seul but que de jouer avec vous pendant qu'ils vous vampirisent.
N'oubliez pas non plus qu'une entité peut lire vos pensées, et ainsi anticiper des réponses pour des questions critiques. Privilégiez ainsi des questions dont vous ne connaissez pas la réponse, mais que vous pourrez vérifier.
Si vous cherchiez à entrer en contact avec une personne spécifique, oubliez déjà la fiabilité du contact établi. Encore en plus si vous cherchiez le contact avec une ancienne célébrité. Certaines entités peuvent se faire passer pour quelqu'un d'autre.

Il est aussi important d'avoir un esprit critique envers les participants et veillez à ce que l'un d'eux ne truque pas la séance.

Un observateur:
Si vous êtes plusieurs, il est intéressant d'avoir un "non-participant". Une personne qui ne fait pas partie directement du cercle de personnes agissant durant la séance, et qui note questions et réponses (en particulier dans le cadre du oui-ja, pour comprendre les réponses quand l'esprit va trop vite).

Imposez vos limites:
Esprit farceur, insulte, problème de communication: c'est vous qui menez la séance, pas les entités. Ainsi, ne vous laissez jamais dépasser. N'hésitez pas à dire stop, malgré une curiosité du paranormal, et ne recherchez pas la mise en danger.

Quand arrêter une séance?
-Quand celle-ci dégénère visiblement.
-Quand la fatigue se fait sentir.
-Quand plus aucune entité n'intervient.
-Quand l'un des participants se sent mal.
-Quand l'un des participants entre en transe, ou qu'il y a risque d'incorporation.
Il n'y a pas de limite de temps, tant que vous avez un niveau d'énergie suffisant, pouvez avoir des échanges constructifs, et qu'il n'y a pas de danger.

Les dangers du spiritisme:
Comme toute pratique de magie évocatoire, et de contact volontaire avec une entité: le spiritisme est une pratique pouvant entrainer des dérives ésotériques majeures.
Le premier: ne pas fermer une séance de spiritisme, c'est "laisser une porte ouverte" qui implique un passage récurrent, voir permanent d'âmes.
Le second et le plus important: un problème de hantise.

L'incorporation-possession et la transe:
Les contextes de séance de spiritisme, par la réunion des personnes mobilisant des énergies, ainsi que la présence (parfois importante en puissance ou en nombre) d'entités, font que les médiums souffrant le plus d'un manque d'ancrage ou de protection, peuvent partir à la dérive.
Le premier risque est la transe. Très impressionnante par les comportements qu'elle peut engendrer, elle n'est néanmoins pas grave.
L'essentiel n'est pas de faire sortir de la transe la personne, mais de faire attention à ce qu'elle ne se blesse pas, et l'inciter au repos, ou l'allonger.
Il convient de garder son sang froid, et de conseiller à la personne de travailler son ancrage suite à ce problème.
On peut prévenir si la personne se sent partir en lui proposant des pierres d'ancrages (et de protection) comme la shungite, la tourmaline, ou l'obsidienne. De préférence, une personne est invité à l'accompagner hors de la pièce du déroulement de la séance (qui ne doit pas être interrompue sans être fermée!), le temps d'apaiser celui qui se sent partir, de l'inciter à penser à des choses physiques et à se visualiser ancré. Ne retentez pas de l'inclure dans la séance, auquel si il parvient à un minimum de contrôle, il peut assister en tant qu'observateur et pas intervenant (ça n'est pas recommandé pour autant).

Le second risque avec la transe est sans conteste l'incorporation-possession.
Une entité ayant des difficultés à communiquer lors du cadre d'une séance de spiritisme peut-être tentée de se tourner vers le médium le plus "ouvert" et passer par le biais de l'incorporation pour communiquer.
Si le médium n'a pas l'habitude, ne souhaite pas passer par cette possibilité: il doit impérativement poser les limites. Ce mode de communication est tout particulièrement déconseillé et surtout dangereux.
Le risque extrême étant la possession: celle-ci est une incorporation non acceptée, avec les risques qu'elle entraîne. Même si dans un contexte de séance de spiritisme, c'est un peu moins grave que dans des cadres d'attaques spécifiques, elle fait néanmoins beaucoup de dégâts et représente une violation du médium.
Je vous renvoie au dossier sur la question.

Éviter ses dangers:
Il est préférable de faire une séance de spiritisme avec une personne qui a l'expérience de ce domaine, ou qui saura intervenir et réagir en cas de problèmes durant la séance.
Il est impératif de respecter une ouverture et une fermeture de la séance, ainsi que faire preuve de respect.
Il est préférable de se décharger avant et après la séance (en passant les mains et les pieds sous un filet d'eau par exemple) ainsi que penser à se recharger en énergie après, et purifier soi et la pièce, en reposant des protections.
Malgré toutes les prises de précautions, une séance de spiritisme peut malgré tout entraîner des problèmes. Il convient d'être prudent et de prendre quelques précautions suite à une séance (être attentif à des désagréments, voir faire de la prévention en purifiant durant plusieurs jours).
En cas d'attaque d'entité:
Arrow Dossier: attaque-entité

Les avantages du spiritisme:
C'est l'un des meilleurs exercices de développement de sa médiumnité à effet physique et de sa capacité de concrétisation. Attention: en tant que canalisateur avant tout, étant donné que vos énergies servent de support aux entités pour pouvoir se manifester.
C'est aussi, par la pratique répétée, une façon de développer son niveau d'énergie personnel.

Ça reste aussi bien entendu l'une des façons les plus démonstratives de communication avec des entités, et en plus en groupe.

C'est une pratique dangereuse, oui. Mais bien organisée, correctement effectuée, avec des personnes capables de gérer, cela devient une pratique comme une autre.
Ainsi, ça n'est pas plus dangereux que la pratique de l'écriture automatique non encadrée au final (qui est par ailleurs considérée comme faisant partie du mouvement spirit, vu que Kardec la présente, mais ça n'est pas inhérent, ni créé par ce mouvement religieux).

Bien à vous

Commenter cet article

Archives

Articles récents