Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Equinox magie

Equinox magie

Chez Hagel (médiumnité - magie - spiritualité)


Dossier: La possession

Publié par Hagel sur 3 Mai 2011, 20:46pm

Catégories : #hantise

Bonjour,


La possession


La possession: maitrise du corps d'une personne par une entité.

Les entités, ne pouvant intervenir directement sur le monde physique, ont besoin du médium pour qu'il serve de relais dans le but d'une action précise (donc une descente d'énergie spécifique qui se concrétise par l'action).
La concrétisation la plus aboutie pour les entités: c'est la possession, que ce soit positif ou négatif, la seule différence: le libre arbitre.
Dans le cas de la positive, ça peut très bien se passer et être un moment agréable, même si c'est épuisant, dans le cadre de la négative, la possession est au sens propre un enfer où les entités s'emploient à détruire pas à pas la personne pour qu'elle cède sa place.
Souvent le médium découvre la notion de possession par le biais de l'incorporation, l'incorporation est une technique de communication des entités par la possession du médium, en s'incorporant en lui.

La forme la plus extrême et aboutie de la possession s'appelle l'adombrement, notion introduite par la théosophie, dans certains cas rarissimes et complexes, l'âme est remplacé par une autre pour prendre sa place et vivre sa vie physique à sa place. On parle de cas d'adombrement par exemple dans le cadre des grands maîtres, comme le Christ en tant que logos Solaire.

A noter, pour les mages les plus accomplis, la possession peut se faire de personne à personne: le transfert de conscience

Possession positive:
Oui, la possession peut être positive, on peut voir l'exemple du ibbour dans la spiritualité juive, l'âme vient apporter un message, aider, ou accomplir une tâche religieuse...

La possession positive peut être demandée par une entité pour intervenir directement sur un plan physique avec l'accord du médium qui lui "cède" sa place, durant un temps déterminé et pour une action déterminée.
Mais la possession-incorporation est aussi une technique utilisée dans plusieurs traditions chamaniques et religieuses pour la communication avec des entités. Précisons que cela s'effectue dans des cadres rituelliques précis, où les médiums sont toujours protégés et encadrés par un groupe, et pas au seul au milieu de son salon.

Exemple dans le chamanisme asiatique:
Le culte des Saintes mères:
Se rattachant plus généralement au Tho Mau, un culte de divinité féminines, les Saintes Mères, remontant fort probablement à la préhistoire du Vietnam, le Len Dong se caractérise par des séances où des médiums, presque toujours de sexe féminin (les ba dong ou "dames médiums"), sont possédés par divers esprits.
Ces "génies des quatre Palais", qui se rattachent à l'un des domaines dirigés par chacune des Saintes Mères -les palais des Terres, du Ciel, des Hautes régions et des Eaux- , profitent de leur passage en ce monde pour distribuer des cadeaux et des amulettes aux personnes présentes et pour répondre à leurs questions. Les incarnations s'accompagnent d'un certain cérémonial: musique, hymne, danses rituelles, port de vêtements spéciaux et attitude de vénération de la part des participantes et participants.
La séance prend fin au bout de deux heures, quand entre quinze et vingt esprit se sont manifestés.
Source: Le monde des religions; Hors série n°8: 20 clés pour comprendre le chamanisme

On retrouve ce même type de pratique dans des spiritualités sud-américaines (entre autre brésilienne)
Personnellement, je suis contre ce type de pratique dans le sens où hors cadre, c'est d'une dangerosité sans nom...toute maitrise peut montrer ses limites face à une entité négative au niveau d'énergie supérieur à soit ou ce que l'on serait capable de mobiliser. Ce type de médium prend souvent l'habitude d'une exclusivité de communication par ce biais de plus, faisant qu'au moindre contact, ils ont tendance à opter pour l'incorporation au lieu de d'autres aspects moins dangereux (écriture intuitive, télépathie, clairaudience).

La semi possession:
La semi possession précède la possession, ou peut entrer dans le cadre d'une pratique.
La semi possession s'utilise dans certaines pratiques médiumniques comme l'écriture automatique avec la possession du bras du médium.
Dans ces cas là, il est impératif de faire attention à qui l'on canalise, et bien se détacher (en coupant le lien psychique avec l'entité), se dégager ensuite d'éventuelles énergies résiduelles, de prendre le temps ensuite de se recharger (car ce type de pratique vide de ses énergies) et de restaurer son aura.
La semi possession peut aussi passer par le cadre de la peinture, en correspondance avec l'écriture automatique.
On peut aussi parler de semi possession, des cordes vocales, lorsqu'un médium communique un message, sans même s'en rendre compte, les médiums "parlants"; pareillement à toute semi possession, il est important de se restaurer ensuite et de se préserver.

La possession négative
Mais la possession dans ses extrêmes négatifs peut être un enfer absolu pour le médium qui la vit. Souvent vécu comme un viol et un traumatisme, elle est l'une des manifestations les plus extrêmes que peut subir le médium; mais pour en arriver là, il faut tout de même se lever tôt. Les véritables cas de possession sont rares, mais décrit dans toutes les spiritualités, continuons sur la tradition juive, après la possession positive de l'Ibbour, la possession négative s'appelle le Dibbuk:
Un Dibbuk est une possession maléfique par un esprit qui est l'âme d'une personne décédée. Les Dybbukim sont censés s'être échappés de la Gehenne ou qui s'en sont détournés à cause de transgressions trop importantes pour que l'âme se voit permise une rédemption en ce lieu. Le mot Dibbuk est dérivé de l'hébreu דיבוק, qui signifie « attachement » car le Dibbuk s'attache au corps d'une personne vivante et l'habite.

Mais on ne se fait pas posséder au détour d'un chemin par hasard en tombant sur l'entité du coin qui cherchait un petit médium à croquer. Il y a à la fois des facteurs de risques, et aussi des évènements précis qui peuvent entrainer ce type de problème.
Dans tout les cas, on note en tout cas une détérioration de l'aura très importante (étant notre bouclier psychique), un mental très affaibli (égo étouffé) et des émotions comme la peur, la panique, la sensation de mourir au moment de la possession; donc en arriver à là peut s'éviter.
Les témoignages de tentative de possession sont assez simples: images sordides, sensation de panique d'une extrême intensité, perte de repère, sensation de tomber dans le vide sans que ça ne finisse, perdre pied, perdre tout goût de la vie et être prêt à lâcher prise, accompagné par une puissance négative qui écrase par sa noirceur.
Je rencontre souvent des personnes attaquées qui me parlent de possession à cause de sensation physique dans le corps du au télétoucher, il est important de faire la distinction.
On rapporte des cas de possession où la personne n'avait pas conscience de celle-ci, mais dans ces cas là, l'amnésie est un symptôme majeur (comme pour une personne qui en a eu conscience, l'amnésie, manque de souvenir de ce qui a pu se passer est récurent)

Comme pour la protection, trois aspects sont utiles pour éviter d'en arriver à ce point en cas de sensation de tentative de possession: bloquer son mental (réciter des dates de naissance), bloquer ses émotions (se rappeler d'évènements positifs) et bloquer son physique (pouce dans la paume opposée, protection physique)
On peut ajouter des détails:
travail de l'aura, maitrise de la volonté, capacité à marquer les limites, ainsi que les protections physiques comme le pentacle de saturne contre les possessions ou l'usage de la shungite sont des atouts pour éviter ce type de problème.

Actions:
Sans entrer dans les détails, après une possession, malgré la fatigue très intense que subira la personne qu'on a tenté de posséder, ou qu'on aura possédé: il est impératif de soigner au plus vite son aura et les destructions énergétiques, couper les liens entre elle et l'entité, la purifier et la recharger, au risque qu'elle soit une proie facile.
Arrivé à de tels extrêmes, il est souvent impératif de recourir à l'exorcisme pour dégager définitivement une personne d'une attaque démoniaque entraînant des possessions. Notons que ça n'est pas un exercice facile et qui nécessite que le prêtre, médium, groupe, structure religieuse mobilisent une énergie supérieure à celle qui s'attaque au médium, et souvent on entre dans des affrontements de puissances manifestes. Le médium qui exorcise canalisant les énergies positives qui viennent au secours de la personne attaquée, elle doit aussi être capable de supporter ce niveau d'énergie.
En fonction des religions, deux types d'exorcismes existent: l'exorcisme par imposition de la volonté, on maitrise l'entité et on la vire (chrétienne et musulmane) l'exorcisme par le soin, on élève les énergies de la personne attaquée et de l'entité pour laquelle on considère qu'elle a besoin d'aide autant que la personne qu'elle possède (juif, bouddhique et parfois chamanique).

Bien à vous, Hagel

Commenter cet article

Archives

Articles récents